Pénétrante Tizi Ouzou-Bouira :Grève des travailleurs qui risque de retarder encore sa livraison

Les travailleurs du groupement algéro-turc Ozgun-Nurol-Engoa, chargé du projet de la pénétrante autoroutière Tizi Ouzou-Bouira, longue de 48 km, sont en grève depuis dimanche dernier. Les grévistes  soupçonnent l’employeur de les pousser vers la porte de sortie via un congé sans solde de 45 jours.

Certes, la grève touche jusque là l’unique tronçon traversant la commune de Aomar , dans la wilaya de Bouira, mais ce genre de débrayages risque faire durer ce projet de la pénétrante dans le temps. Lancé en février 2014 pour un délai de réalisation de 36 mois, sa livraison  est déjà repoussée à 2020 pour, officiellement, aléas géologiques, imprévus dans les études.

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :