Un cadre du ministère de l’intérieur : « L’Algérie fait face à l’arrivée des terroristes syriens »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

«L’Algérie fait face  un complot fourbi par des parties régionales visant sa sécurité. Des éléments de l’Armée Syrienne Libre sont rentrés par les frontières sud du pays avec de faux passeports soudanais. Ils ont choisi de se diriger vers notre pays après avoir trouvé des difficultés de rejoindre l’Europe occidentale via les Balkans dont les frontières sont hermétiquement fermées ses derniers temps. On les a repéré et la réglementation Algérienne stipule que toute personne rentrant de façon illégale et appréhendée doit être reconduite vers le pays d’où elle s’est introduite » . Tels sont les déclarations faites par Hassan Kacimi, directeur central chargé des migrants au ministère de l’intérieur, au quotidien gouvernemental du soir, El Massa.

Par ailleurs, le quotidien gouvernemental El massa croit savoir de sources sécuritaires que certaines puissances régionales engagées dans la guerre en Syrie ont décidé de faire fuir les membres de certaines factions armées syriennes vers l’Afrique du Nord après la décision de retrait des troupes Américaines du nord de Syrie et la proche victoire de l’Armée Syrienne régulière sur tous les fronts engagés.

Le responsable du ministère de l’intérieur dit que les responsables de la sécurité nationale suivent avec grande vigilance l’évolution de la situation et le mouvement de ces éléments arrivés de Syrie dans la région du Sahel.

Notons que cette sortie médiatique de Hassan Kacimi intervient suite à la levée de boucliers de certaines organisations des droits de l’homme, dont la LADDH, qui ont protesté contre l’expulsion d’Africains, de Syriens, Palestiniens et Yemenites vers les pays frontaliers du Sahel.

Moussa T

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :