At Laaziz (Bouira), la députée Fetta Sadat à l’écoute des citoyens de la commune

Une délégation du RCD (Rassemblement pour le Culture et la Démocratie) conduite par Fetta Sadat, députée et secrétaire nationale aux droits de l’Homme, accompagné du Président du Bureau Régional, des cadres, des Elus et des membres du conseil communal se sont rendus, cet après-midi, dans 05 villages de la commune d’At Laaziz.

« Nous n’avons pas de problèmes parce que nous n’avons rien », « on aime le RCD », « Nous avons vu en le RCD, la lumière » … c’est avec ces phrases et ces expressions spontanées et sans calculs ni arrières pensées de simples citoyens que la délégation du RCD a été accueillie aux villages de Bezzit, d’Ibourassen et d’Iaallwachen. « Sans fraude, ni le RND ni le FLN ne passerait chez nous, il y a une majorité RCD » assure un autre citoyen.

Au niveau du chef-lieu communal, les citoyens se sont plaints à la députée progressiste du manque d’aménagement, d’absence de l’éclairage public à Bezzit – haut, de l’état des écoles et de la salle de soins où il ne reste presque rien. « On a une polyclinique où il ne reste que les murs. Avant, elle était bien équipée, puis tout le matériel a été transférée dans la polyclinique d’une autre commune : appareil de radiologie et divers appareils de soins » a révélé un citoyen. Conséquemment à la situation pauvre de la municipalité d’At Laaziz, le chômage fait des ravages dans les rangs de la jeunesse diplômée ou non. A Ibourassen, c’est une vétérinaire qui, 02 ans après avoir obtenu son diplôme, est toujours sans emploi. Un jeune étudiant se souciera plutôt de l’Histoire de sa région. « L‘Histoire d’At Laaziz a été camouflée. »

Les résidents de la cité 55 logements ont posé le problème de la régularisation foncière. « Cela fait 20 ans que nous résidons ici et nous n’avons pas encore les actes de propriété de nos habitations » soutiennent les citoyens devant la délégation du RCD.

La députée RCD, Fetta Sadat, tout en prenant note des problèmes soulevés par les citoyens, rappelle la fonction de l’élu du peuple qu’est le député. « Notre fonction est de légiférer, d’interpeller le gouvernement, de poser des questions orales … nous allons essayer de régler tous ces problèmes que ce soit au niveau local ou national » a-t-elle dit aux citoyens. A propos des dernières manifestations contre le système, la députée progressiste ajoute que « Le changement doit être pacifique et démocratique. »

De son côté, Slimane Amrane, élu à l’APC d’At Laaziz, révélera qu’au cours d’une réunion tenue en janvier dernier avec le wali de Bouira, « le Maire d’At Laaziz avait refusé un quota de LPA (Logements Promotionnels Aidés) que lui proposait le wali pour notre commune. »

Dans les interventions qu’il a faites au cours des différentes haltes, le président du bureau régional fera un rappel des activités du RCD au niveau de la région de Bouira. « Nos députés sont les plus actifs d’entre tous les autres. Ils ont, avec nos cadres et nos structures, sillonné le territoire de la wilaya, où sont passés les députés élus au niveau de la wilaya de Bouira ? » dira Kaci Yahiaoui.

Au sujet des marches de vendredi, le président du BR de Bouira a déclaré « hier, les Algériens se sont soulevés, le peuple demande où sont passés les 1 000 milliards de dollars. Le pouvoir sème le désespoir, le RCD est à vos côtés pour construire et semer l’espoir. »

Au niveau des différentes localités visitées, les citoyens de la commune d’At Laaziz ont qualifié la visite d’un député d’« historique.»

« C’est la première fois que nous voyons un député venir chez nous »

Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :