At Laaziz (Bouira), les parents d’élèves écrivent au chef de daïra

Les parents d’élèves de l’école Larbi Saïd de Bezzit haut, dans la commune d’At laaziz, une dizaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Bouira, ont adressé une correspondance au chef de la daïra de Bouira.

Cette missive pose le problème de la double vacation et de la surcharge des classes au niveau de cette école. « Deux salles de classe ne sont plus utilisées par nos enfants car dégradées, cela fait des mois que le plafond en plâtre de ces salles est tombé et l’APC n’a rien fait » ont écrit les parents d’élèves.

En effet, après la dégradation de ces deux salles de cours, l’administration s’est vue obligée de travailler avec la double vacation. « Cela a contraint nos enfants, et surtout les plus jeunes, à suivre les derniers cours de la journée jusqu’à 17 heures depuis mars denier » se sont plaints dans leur correspondance les parents.

Ces derniers, après plusieurs entrevues avec le Maire de la commune qui avait alors promis de faire réparer les toits des deux salles mais en vain, menacent d’empêcher leur progéniture d’aller à l’école.

Les rédacteurs de la correspondance se sont alors retournés vers le directeur de l’éducation puis vers la Daïra, tutelle de l’APC qu’ils ont saisi par correspondance dans l’espoir de voir le problème se régler.

En attendant, ces élèves du cycle primaire en bas âge sont libérés des cours à la tombée de la nuit et par les grands froids de l’hiver. Certains parents qui habitent à quelques kilomètres de l’école Larbi Saïd sont obligés de venir chercher leurs enfants en voiture pour ceux qui en ont, les autres rentrent à pied. Monsieur le Maire, contrairement à la législation, n’habite pas dans sa commune auprès de ses administrés mais au chef lieu de la wilaya où il a construit une villa.

Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :