Boumerdes : Les étudiants ont brisé le mur du silence par une grandiose marche contre le système

« Système dégage », « on ne veut ni de Abdelaziz ni de Saïd, dégage », « Ouyahia, houkouma Ihabia », « Ici à Boumerdès, y en a pas de cachir », « Non au 5ème mandat de la honte », tels sont les quelques slogans hostiles au système de Bouteflika, scandés par des milliers d’étudiants qui ont battu le pavé dans l’ex-Rocher noir.

Ils étaient près de 40 mille  jeunes, hommes et femmes de tous âges à marcher contre le système et le cinquième mandat de Bouteflika. La procession humaine s’est ébranlée à partir de la faculté des sciences de l’université Mhamed Bouguerra (INIM). Les étudiants qui ont brandi des pancartes et de banderoles sur lesquelles on pouvait lire des slogans anti-pouvoir « système dégage », « non au mandat de la honte », ont marché dans le calme.

Une foule immense s’est constituée notamment au niveau de la Cour de justice de Boumerdès où ils ont observé un rassemblement pour dénoncer la transgression de la loi fondamentale du pays, la constitution d’une caste au pouvoir qui ne s’intéresse qu’à son intérêt de maintenir le statu quo et de brader les richesses du pays.

Au moment où les manifestants poursuivaient leur marche un drone survolait leurs têtes pour filmer la manif notamment à l’arrivée de la procession humaine devant le siège de la wilaya au boulevard de l’indépendance.

Aujourd’hui, les étudiants ont démontré leur niveau élevé de conscience. « On ne peut pas rester indifférents de ce qui ce passe dans le pays et nous avons notre mot à dire, basta », lance un étudiant en fin de cycle. Devant le  siège de la wilaya, point de chute de la manifestation, les étudiants ont observé un sit-in et exprimé leur colère contre ce système qui a mis l’Algérie à genoux. Les manifestants se sont ensuite dispersés dans le calme.

Z.Youcef

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :