Election présidentielle, l’enfer du décor

A l’occasion de l’anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, la présidence s’apprête à organiser un séminaire en hommage à… Abdelkader El Mali. Savez-vous qui est ce dernier ? Ce n’est pas moins qu’Abdelaziz Bouteflika, l’actuel patron depuis 20 ans de l’Algérie.

Autre chose, savez-vous que les hydrocarbures n’ont été nationalisées par Boumediene qu’à 51 % ? Cela est toujours demeuré un secret d’Etat tout comme les essais nucléaires d’Ennamous à Adrar, ayant duré plusieurs années après l’Indépendance.

Savez-vous dans quelle zone a opéré Abdelkader El Mali durant la guerre de Libération ? Savez-vous l’issue de son procès contre la Cour des Comptes qui l’avait condamné à 20 ans de prison avant qu’il ne prenne la fuite vers l’Arabie Saoudite et ne devienne conseiller politique aux Emirats arabes unis ? Curieusement son parcours ressemble à celui d’Abbas Madani qui ayant raté la prise du Pouvoir, a fui pour devenir conseiller dans un pays qui nous a jamais aimé.

Pourquoi pas un séminaire sur l’Emir Abdelkader, Larbi M’Hidi, Ali la Pointe ? Et même sur le Petit Omar qui, dans notre mémoire est plus grand qu’un Mali ?

Pour terminer, savez-vous qui sera Président après le 18 avril ? La réponse est évidente à moins d’un tremblement de terre en Algérie. Et encore !

M. Kassi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :