Élections présidentielles. Pourquoi Ghediri sème t-il la panique ? Parce ce qu’il a lu (q’ra)

 

Actuellement nous avons trois femmes qui valent plus d’une dizaine d’hommes politiques. Il y a Zoubida Assoul qui a osé descendre dans la rue malgré l’interdiction. Plus son soutien au Général major Ali Ghediri et son verbe acerbe.

Il y a Nouria Benghabrit, qui, contre vents et marrées se bat pour défendre un programme d’éducation moderne contre des syndicalistes qui n’ont pour mot d’ordre que le mot grève puis grève et ensuite, grève.

Puis la troisième, notre Marine Le Pen Nationale, Salhi, de père inconnu, dénonce les Kabyles et juge qu’ils n’ont pas droit au vote ! Aït Larbi rapporte que le général major Ghediri est victime de filatures quotidiennes. Moi je le crois pour sa longue lutte que nous avons eu à mener ensemble. Je le croix aussi pour son intégrité.
Autant que faire se peut, si au 21e siècle, vous continuez à poursuivre et à épier des citoyens, vous n’avez plus qu’a les abattre cela serait plus simple et éviterait beaucoup de problèmes aux ONG et aux consciences…

M. Kassi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :