Il y a trente ans, naquit le RCD.

Né d’une longue histoire d’amour entre un groupe de jeunes et un ensemble de valeurs saines de la pratique politique, le RCD  a vite gagné en maturité (politique)qu’il ne connut guère  d’enfance. Sa naissance déclarée le 9 février 1989 dans le sillage de la douleur nationale que furent les événements d’octobre 88,  avait vite su faire face au système qui, lui par contre, était issu d’un viol un certain jour de l’été 62.

Tel l’ainé d’une fratrie orpheline, le RCD vint à l’aide de ses frères démocrates et de la mère patrie à travers des propositions, un programme et des actions de rue. L’on se rappelle du 10 Mai (marche des démocrates avec fleurs à la main).Quant cette mère patrie se sentit menacée, le terrible fils qu’était le RCD était là à sa rescousse. L’appel à la résistance en était l’un des actes mémorables .Face aux multitudes tentatives de viols  auxquelles notre mère était  exposée, le RCD était là à en déjouer les plans.

La rigueur, le dévouement , la pédagogie et  la force de proposition étaient et restent ses armes . Le RCD, avec son courage de dire, sa force d’agir et sa volonté de construire a fait honneur d’une mère patrie  chérie. A la  vingtaine passée, le RCD réunie sa fratrie à Mazafran pour dessiner les contours du devenir de la mère patrie . Un espoir est né mais  les « demis- frères » l’ont sabordé. Aujourd’hui,  à trente ans, le RCD ,avec un nouveau départ, promet d’aider l’ennemi de la mère patrie à partir à jamais.

Bravo, le RCD et joyeux anniversaire!

                                                                       Kamel .Aidli

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :