Invité de TSA Dierct : Ali Ghediri est trop évasif

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est un candidat sans programme qui s’est présenté ce matin à TSA direct. Toutes ses réponses sont des slogans creux à des questions pourtant très pointues. Même sur la nature des pressions qu’aurait subi sa famille, Ali Ghediri reste dans l’évasif.

Dans son projet de seconde république, le régime sera-t-il présidentiel, semi- présidentiel ou parlementaire? Ali Ghediri n’a aucune idée. Tout ce qu’il promet est de faire ce que le peuple veut. Va-t-il organiser un référendum pour ça ? Là aussi, le candidat semble pris de court par le journaliste. Il hésite entre s’engager sur la voie référendaire ou ouvrir une large consultation. En tout cas, sur ce chapitre , Ali Ghediri semble trop brouillé.

Sur la question de la réforme du service national, Ali Ghediri garde le silence total. Il se contente juste de promettre aux jeunes une solution. Laquelle ? Bouche cousue !

Quelle place de la culture dans le programme d’Ali Ghediri ? Encore un slogan : je vais rendre la culture au peuple !

Comment compte – t-il contourner la fraude qui s’annonce ? Ali Ghediri dit avoir la recette miracle. Biensûr, il ne souffle pas mot sur les mesures préconisées pour limiter cette fraude. Comme pour toutes les questions, Ali Ghediri dit que bientôt, je vais développer tout ça ( sic ).

A la fin de l’émission, on a eu l’impression que le candidat Ali Ghediri n’a aucun programme arrêté. Comme si, quelque force l’a projeté, malgré lui, sur la scène des présidentielles pour un jouer un rôle auquel il n’est pas réellement préparé.

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :