ALORS QUE SON SIGLE EST RÉCLAMÉ COMME PATRIMOINE : la direction du FLN dicte sa solution

Alors que plus de 20 millions d’Algériens ont scandé la dissolution du FLN en tant que parti politique et la conversion de son sigle en patrimoine historique national, sa direction ne perd pas espoir de rester sur la scène nationale. Mieux encore, elle se positionne en fournisseur de solutions après avoir été, 57 ans durant, source de toutes les crises et de tous les échecs.

On ne sait par quel calcul satanique, son porte parole Hocine Khaldoun a , dans un entretien accordé à Dzair News, marqué les distances du parti avec le plan de Bouteflika. Ainsi la conférence nationale inclusive, pièce pivot de l’offre du chef de l’État, est devenue, aux yeux du FLN, subitement non productive. « Franchement, nous allons réviser notre position sur la conférence nationale. Au FLN, nous disons que cette conférence ne va pas régler le problème, parce que celui qui y sera présent n’est pas élu. Qui va mander les participants ? À notre avis, la conférence n’est plus valable », dit Hocine Khaldoun.

Hallucinant, le porte parole est à un pas du ridicule qui lui ferait dire que le mouvement populaire est un réquisitoire contre l’opposition. « Nous avons lu les communiqués de l’opposition, chacun a sa vision, et tout est rejeté par le mouvement populaire », dit-il sans rougir.

Faisant fi des millions de citoyens et de l’organisation nationale des moudjahidine qui réclament la restitution du sigle FLN à la nation, le porte parole du parti, le plus décrié dans les marches, dicte la fiche de route que doit suivre le pays pour sortir de la crise.  « Il s’agit maintenant d’élire un président de la République. Si on veut gagner du temps, on crée l’instance indépendante de contrôle des élections et on amende la loi électorale pour garantir la transparence des élections. Le président qui sera élu, c’est lui qui s’adressera au peuple et au hirak », dit-il en substance.

Abdelhamid Laibi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :