Bouira dans la rue proclame : « libérons-nous de ce système maffieux »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Aujourd’hui 08 mars 2019, la population de Bouira a marché contre le système. « Libérons-nous de ce système maffieux » peut-on lire sur une large banderole. « Système dégage », « pour un changement radical », « rupture radicale » « partez, vous allez partir malgré votre volonté » ont été les contenus de plusieurs autres banderoles.

Combien étaient-ils ? « 250 milles, 300 milles » selon des citoyens. En tout cas plus que le vendredi 01 mars.

Des marées humaines, des foules immenses à n’en plus finir. Une foule compacte d’environ 04 kilomètres a occupé toute la ville. À chaque fois qu’un carré passe, d’autres surgissent suivis de dizaines d’autres encore. Les marcheurs ont fait le tour de la ville en scandant des slogans contre le système tels que « système dégage », « klitu leblad ya serraqin » (vous avez volé le pays, voleurs), « makac lkhemsa ya ouled fransa, (pas de 5éme mandat, enfants de la France » …

Arrivé devant le siège du RND à 14 h 50, après avoir rebroussé chemin au niveau du siège de la wilaya, la foule s’est mise à scander « RND dégage » puis devant celui du FLN à 15 h 30, les marcheurs ont répété la même phrase « FLN dégage », slogans qui ont été répétées plusieurs fois durant la marche qui a duré 04 heures ; de 13 heures jusqu’à 17 heures.

A l’heure où nous mettons sous presse, des milliers de jeunes ne veulent pas se disperser et occupent toujours l’esplanade de la maison de la culture.

Aujourd’hui, la population de Bouira, mobilisée plus que toute autre fois de son Histoire, a « prononcé son son verdict » affirme un avocat, « Le système n’a plus aucun autre choix que celui exprimé par la vox populi : sa fin, son départ. »

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :