DÉCIDÉ HIER PAR SON BUREAU POLITIQUE : Le groupe parlementaire du PT démissionne de l’APN

Le parti du travailleurs, à l’issue de la réunion de son bureau politique tenue, hier 26 mars, a décidé la démission du groupe parlementaire du parti de l’APN, informe un communiqué rendu public ce mercredi. « ( Le parti ) ne cautionnera pas le contournement, voire la confiscation de la volonté de l’écrasante majorité du peuple », avance le PT pour expliquer cette décision.

L’activation de l’article 102, proposée par le chef d’état major, est perçue par le PT comme une « éventuelle constitutionnalisation de ce qui s’apparente à un coup de force » et « une dérive sans précédent qui menacerait les fondements mêmes de l’État et la sécurité nationale, une menace contre la paix recouvrée ».

Le bureau politique du PT voit d’un mauvais œil l’application de cette disposition constitutionnelle, défendue hier par le général de corps Gaïd Salah. « L’application de l’article 102 est porteuse de tous les risques pour la nation, pour sa souveraineté et son intégrité ouvrant la voie aux ingérences étrangères tant rejetées par les millions de manifestants », note le communiqué du PT.

Enfin, le parti de Louisa Hanoun « appelle à la convocation de l’assemblée constituante nationale souveraine». « C’est là, la voix du salut », affirme le PT.

Abdelhamid Laibi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :