DÉPOURVU D’ARGUMENTS : Bedoui est venu vers la presse supplier le peuple

C’est un nouveau chef de gouvernement paniqué et en manque d’arguments qui s’est présenté , aujourd’hui jeudi, devant la presse. La conférence de presse programmée pour apporter des gages d’assurances à la veille d’une 4ème marche populaire qui s’annonce historique, a été un purgatoire pour un Bédoui qui n’a pas les ressors de son prédécesseur. Ramtane Lamamra a tenté, maintes fois, de lui tenir main mais sa diplomatie n’était pas d’un grand secours, surtout que la besace est vide d’arguments solides.

Bedoui est venu avec un seul message : le pouvoir n’a que cette soupe à sept ingrédients à vous servir. Il n’a pas répondu à la question de la légitimité de prolonger le 4ème mandat. Il a esquivé celle portant sur l’éventuelle réaction du pouvoir en cas de refus catégorique des propositions présidentielles.

En parlant des revendications populaires, Nordine Bedoui persiste et signe que la jeunesse veut des réformes et que le pouvoir est prêt à l’associer. Jamais, il n’a voulu entendre que ce peuple veut simplement le départ de tout le système.

Bedoui n’est pas venu vers la presse répondre aux questions. Il est venu juste pour supplier le peuple de se soumettre au plan du pouvoir et lui permettre de survivre. Demain, il aura une réponse officielle.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :