Le mouvement de protestation risque d’aller vers la désobéissance civile

Depuis le dépôt officiel de la candidature du chef de l’état, c’est l’escalade au front du refus. Après les marches nocturnes enregistrées dans toutes villes Algériennes, les positions des uns et des autres vont, ce lundi matin, vers un début de désobéissance civile.

Les étudiants de plusieurs facultés ont annoncé le refus de rejoindre les salles de cours jusqu’au départ du système. Et des marches sont signalées dans plusieurs campus du pays.

A Constantine, c’est l’ordre régional des avocats de Constantine, démembrement régional de l’Union nationale des barreaux d’Algérie, qui vient d’annoncer une grande action d’envergure pour manifester contre le 5e mandat. Cette organisation qui regroupe tous les avocats des wilayas de Constantine, Skikda, Jijel et Mila, appelle tous les avocats de la circonscription de boycotter les tribunaux et les cours de justice, à partir du 06 mars 2019,  pour exprimer leur rejet du 5e mandat quelque soit sa couverture, dire non au clan mafieux, non au mépris, non aux opportunistes qui veulent se servir sur le dos du peuple, non au viol de la constitution et des lois.

Cette organisation appelle , par ailleurs tous les avocats à tenir, le jeudi 07 mars,  des rassemblements devant tous les tribunaux et cours de la circonscription.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :