Marches contre le système : Les artistes s’organisent.

Nous venons d’apprendre que la protestation contre le 5 ème mandat de Bouteflika, mais aussi contre le système, a touché une autre frange de la société. Il s’agit  des artistes qui vont marcher mardi prochain, le 12 mars à Tizi Ouzou.

Cette marche des artistes kabyles (à ne pas confondre avec le mouvement indépendantiste MAK) va regrouper des chanteurs, des artistes peintres, des acteurs, des humoristes, animateurs associatifs, des wilayas de Tizi Ouzou, de Bejaia, de Boumerdes, Bouira et d’autres artistes qui viendront d’Alger, selon un des initiateurs de cet appel à la marche.

Ainsi, après les étudiants, les enseignants, les avocats qui se sont mobilisés pour le rejet de cette élection et qui demandent un changement du système, notamment après le dépôt de candidature par procuration à Bouteflika, les artistes ne pouvaient plus rester indifférent et décident de descendre dans la rue pour s’opposer au système.

Le collectif des artistes kabyles (CAK) fait appel aux partis politiques de l’opposition, à la société civile et aux activistes pour rejoindre cette marche qui s’ébranlera du portail de l’université Mouloud Mammeri – Hasnaoua- vers l’ancienne mairie de Tizi Ouzou en passant par la maison de la culture Mouloud Mammeri, à partir de 10 heures.

Souhila Mahfoufi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :