Mouloud Hamrouche à Amar Saadani : « Je sais parler »

L’ancien chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche, renvoie balader l’ex-secrétaire général du FLN, Amar Saadani. Alors que ce dernier est revenu de son exil européen pour s’inviter dans la crise politique actuelle en proposant  le nom de « Mouloud Hamrouche comme probable successeur de Bouteflika », le concerné lui répond indirectement pour lui dire : « je sais parler ».

En effet, l’ancien chef de l’exécutif, qualifié par certains de réformateur, a rendu public un communiqué dans lequel il nie toute ambition présidentielle. « Des déclarations d’acteurs politiques, de sites d’information, de réseaux sociaux et des articles de journaux parlent et affichent, de temps en temps, des noms de plausibles candidatures à de probables échéances électorales ou instances transitoires. Je souhaite porter à la connaissance de l’opinion publique, aux animateurs de ces réseaux sociaux et aux rédactions de ces sites d’information que je ne suis nullement candidat », écrit-il.

Et de préciser : « Je ne serai pas candidat à d’éventuelles instances de transition ni à de futures élections quelles que soient leurs natures, leurs échéances et leurs conditions. Je m’exprimerai chaque fois que j’estimerai que mon point de vue peut éclairer l’opinion ou alerter mes concitoyens. Dont acte ».

A travers ce texte intitulé « fausses échéances, vrais enjeux », Mouloud Hamrouche désavoue aussi les parrains d’Amar Saadani qui l’ont chargé de lancer cette idée pour aller vers une élection présidentielle et faire taire la mobilisation populaire en cours.

Amar Saadani, un des défenseurs acharné du 5ème mandat du président Bouteflika, a affirmé, rappelons-le, que le FLN « peut présenter au moins trois candidats : Abdelaziz Belkhadem, Abdelmadjid Tebboune et Mouloud Hamrouche ».

Il fait mine d’ignorer que les manifestants réclament en plus du système, le départ des partis au pouvoir, en premier lieu le FLN.

Massinissa Ikhlef 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :