OUYAHIA DEJA A L’OEUVRE : réactiver les arouchs en Kabylie

A peine renvoyé, Ouyahia reprend du service. ( voir article Ameslay, Toufik et Ouyahia en conclave avec Boutelika ). Le désormais ex-premier ministre vient de proposer au cercle présidentiel de réactiver les arouchs en Kabylie pour, d’une part, réintroduire de la violence dans des manifestations qui ont marqué le monde par leur civisme et, d’autre part, entrainer une partie de la jeunesse derrière les délinquants qu’il avait recrutés et investis en 2001.

Un budget conséquent a été débloqué et les walis de Bejaia, Bouira, Tizi Ouzou, Boumerdes et Setif ont été réunis, aujourd’hui,  pour mettre à la dispositions de ces recrues les «moyens nécessaires».
Le même Ahmed Ouyahia a par ailleurs préconisé l’invitation de ces clientèles au dialogue national lors de la transition que promet Bouteflika.

Pour rappel, lors des évènements du printemps noir de Kabylie, Ahmed Ouyahia avait été chargé de prendre en charge les « délégués » des arouchs qu’il avait accueillis pendant des mois dans les hôtels du littoral.

Arezki Larabi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :