OUYAHIA : le condamné se raccroche aux branches

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

La fin de mission lui a été signifiée par le cercle présidentiel. Le bureau d’Ahmed Ouyahia est vidé de tous ses documents. Le premier ministre qui possède une grande villa au quartier résidentiel de Hydra (Paradou) a, cependant, préféré déposer ses cartons dans sa résidence d’État du Club des Pins.

Ayant appris sa énième disgrâce, Ahmed Ouyahia s’est ouvert à trois de ses anciens amis de l’ENA (Ecole Nationale de l’Administration) auxquels il a exprimé sa volonté de quitter la scène. Ces derniers lui ont recommandé de ne pas trop se précipiter pour éviter une vacance de pouvoir sachant que le président, déjà impotent, se trouve toujours en Suisse.

Chargé de liquider les affaires, le désormais ex premier ministre, semble néanmoins avoir déjà surmonté son dépit et prospecte les voies pour rebondir.

Younes Lakrib

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :