PIEDS DANS L’ACIDE SULFURIQUE DE L’HISTOIRE : Le FLN convoque ses grabataires politiques

Alors que la jeunesse Algérienne donne de l’espoir dans la rue, le FLN ramasse ses grabataires politiques pour faire la contre révolution. Mouad Bouchareb, coordinateur du parti qui  prend eau de toutes parts, élargit sa direction collégiale à 22 membres en sortant  les vieux caciques de leurs lits.

Le FLN est dans la tourmente. Et il a déjà les pieds dans l’acide sulfurique de l’Histoire Algérienne en marche. Sa dissolution est dans l’agenda du peuple frondeur. Et toute cette agitation sur les balcons d’Alger est presque caduque. Le sort du parti va se décider  un peu plus bas, dans l’axe Place Audin – Grande poste. Mais allez l’expliquer à ces vieux qui ont perdu jusqu’à l’écoute de leur propre voix.

Abdelhamid Laibi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :