Plus personne n’attend un geste sincère de ce système qui a trahi nos Chouhadas

Hadjar ignorant totalement la réalité de l’Université dont il a la charge grâce à ses multiples services rendus à ses enfants et à ceux de ses copains, n’avaient pas pensé à la gravité de son geste. En mettant les étudiants en vacances pour une durée indéterminée, il était sûr qu’ils allaient jubiler car il pensait que tous les étudiants étaient du niveau de son rejeton auquel il a octroyé une bourse à l’étranger aussi médiocre était son niveau.

Question niveau, nous sommes convaincus qu’un QI est quelque part de l’ordre génital, voire de l’ADN. Combien de psychopathes, de pédophiles, de violeurs et serial killer n’ont fait que suivre le chemin sanguin de leur père ? Ou qu’ils ont en été victimes ?

Comme en Mai 1957, nos étudiants ont répondu massivement à l’appel du peuple. Mais cette fois-ci, non pas sous la bannière du FLN révolutionnaire de Boudiaf, Aït Ahmed et Didouche mais contre les héritiers de ce même parti devenu usurpateur et voleur de l’Histoire.
R Lâamamra qui a servi le système avant d’être mis à la porte, a le culot de déclarer « cette fois-ci les élections seront libres ». Donc Essaïd Ramtane reconnaît qu’elles ne l’ont jamais été ! Dans le même registre, F Ksentini qui disait « Bouteflika est un Algérien comme les autres, il a le droit de se présenter aux élections » déclare aujourd’hui que cet acte est illégal !

Dans cet élan de sénilité et de générosité, n’y a-t-il pas de quoi être estomaqué par la désignation de L Brahimi plus âgé que Bouteflika pour superviser la conférence nationale ? Lui qui était chargé de plusieurs missions diplomatiques de l’ONU lors de plusieurs conflits sans n’en régler aucun. Sans compter qu’en tant de ministre des AE, on ne garde de lui aucun souvenir élogieux.

Les plus heureux des Algériens, doivent être des chauves, car ils n’ont pas de cheveux à se tirer devant cette ignominie.

M. Kassi

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :