Proposé aux Algériens : L’agenda politique des Bouteflika

Sur le point du chambardement est la séquence politique Algérienne de ce moment !  Le clan de Bouteflika ne se contente pas de provoquer le peuple en imposant une candidature unanimement rejetée. Il pousse le bouchon un peu plus loin, en proposant , au nom du chef de l’État presque mort, au peuple au bord de l’explosion des solutions de pacotille.

Écrite et lue au nom du chef de l’État, une lettre adressée au peuple Algérien propose un engagement d’organiser une conférence nationale inclusive, suivie d’une élection présidentielle anticipée à laquelle il ne sera pas candidat. Cette présidentielle anticipée sera décidée par la conférence nationale, a encore promis le chef de l’État. Bouteflika, ou plutôt son clan,  s’engage également à mettre en place une révision de la Constitution via un référendum.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :