Rejugé au tribunal de Skikda : Merzoug Touati enfin libre

Le blogueur Merzoug Touati passera cette nuit du 04 mars 2019, libre, chez lui. Le tribunal criminel de Skikda l’a condamné, aujourd’hui, à l’issue de de son procès en deuxième instance, à deux ans de prison ferme et 3 ans avec sursis. Ayant purgé déjà, ses deux ans, Merzoug Touati est libérable le jour même.

Arrêté en 2017, Merzoug Touati a été poursuivi pour les chefs d’inculpations d’ « incitation à attroupement armé », « incitation à rébellion contre l’autorité de l’État et pour le renversement du régime » et « intelligence avec l’étranger pour nuire aux intérêts du pays ». En juin 2018, il a été condamné, par la cour de Béjaïa, à sept ans de prison ferme. Mais la cour suprême a annulé ce jugement.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :