SEDDIK CHIHAB PASSE AUX AVEUX : « Ce sont des forces occultes qui dirigent le pays depuis sept ans »

Sous la panique, le RND tente de sauver sa peau. Pressenti comme première structure du système à sacrifier sur l’autel des changements prônés par les centres de décision, le bébé moustachu de 1997 donne l’impression qu’il veut entrainer tout le monde dans sa chute. Après Ouyahia , son secrétaire général, qui a appelé à répondre dans les plus brefs délais aux revendications populaires, voici le porte parole du parti de l’administration, Sedik Chihab, qui reconnait ne pas savoir qui dirige le pays depuis au moins sept ans.

Le porte-parole du RND, l’une des voix les plus défenderesses du 4ème et 5ème mandat, parle de forces occultes, présentes partout, non structurées, anti constitutionnelles et non organisées qui prennent les décisions et gèrent le pays au nom du président. « Tout ce qui est décidé vient du président. Mais (pour savoir qui décide réellement) faites venir quelqu’un de la présidence qui sait « , révèle Seddik Chihab.

En faisant ces aveux, le porte parole du RND se rend coupable d’avoir trahi le pays et le peuple en observant un silence complice. Pire encore, il a participé par sa voix, la propagande son parti et les agissements de ses structures à camoufler et aider une main mise maffieuse sur l’État. Le RND d’Ahmed Ouyahia et Seddik Chihab a même fait de la résistance au mouvement populaire, declenché le 22 février, pour libérer l’État de ces forces occultes. Seddik Chihab est passible d’une cour spéciale pour haute trahison.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :