BOUIRA : intimidation des femmes qui revendiquent l’abrogation du code de la famille

Des femmes ont été intimidées, via une page facebook, à la suite de la marche d’avant hier, vendredi 19 avril à Bouira. Leur « crime », pour ces nouveaux fascistes, est d’avoir levé des affiches sur lesquelles étaient écrit « que tombe le code de la famille ».

En effet, durant la protestation de ce 9éme vendredi, plusieurs marcheuses avaient arboré des pancartes qui exigeaient « d’abroger le code de la famille qui viole la loi qui consacre l’égalité entre les deux sexes », selon le groupe de féministes de la ville de Bouira.

Des photos (barrées en rouge) de ces filles se sont retrouvées sur la page facebook intitulée « Bouira garanda city original » avec des vulgarités et des menaces.

Certaines de ces filles envisagent de déposer plainte contre la dite page facebook dont les noms des administrateurs ont été révélés au grand public.

                                                                                                Slimane Chabane

%d blogueurs aiment cette page :