DISCOURS DE GAÏD SALAH : La mise en œuvre d’un plan B sans les «3 B» est envisagé

Le discours prononcé aujourd’hui, mardi 16 avril, par le chef d’état major, Ahmed Gaïd Salah,  depuis le Secteur Opérationnel Nord-est In-Amenas, laisse prévoir d’autres décisions dans les tous prochains jours. Surtout que la décision ferme des juges, certains présidents d’APC et Secrétaires généraux de communes de boycotter les présidentielles et la démission du président du conseil constitutionnel ont compromis sérieusement toute application à terme des dispositions de  l’article 102 de la constitution. L’homme fort de l’Armée a renouvelé son attachement au principe du respect de la constitution et laisse, entre temps,  les portes ouvertes à toute solution qui pourrait mettre fin à cette crise politique qui frappe le pays de plein fouet.

« J’insiste une fois encore sur la nécessité de suivre la voie de la sagesse et de la patience, étant donné que la situation prévalant au début de cette transition est exceptionnelle et complexe, nécessitant la conjugaison des efforts de tous les patriotes dévoués en vue de sortir indemne de cette épreuve », a déclaré le chef d’état-major de l’Armée.

« De notre part, nous réitérons l’engagement de l’Armée nationale populaire d’accompagner les institutions de l’État durant cette transition, tout en soulignant que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, car la situation ne peut perdurer davantage, vu que le temps nous est compté. Ainsi, l’Armée Nationale Populaire se considère toujours mobilisée aux côtés de tous les dévoués, au service de son peuple et de sa Patrie, pour honorer l’engagement qu’elle a pris afin de réaliser les revendications et les aspirations légitimes du peuple, pour construire un État fort, sûr et stable ; un État où chaque citoyen trouve sa place naturelle et ses espoirs mérités », a encore dit le général de corps de l’Armée.

Le Général Gaïd Salah laisse comprendre que la déclaration de l’état de vacance du poste du président et la désignation automatique du chef de l’Etat par intérim n’est qu’une étape d’un long processus qui requiert patience et rejet de toute forme de violence. Suite au rejet populaire du principe d’aller aux élections organisées par les hommes du système, l’état major de l’Armée semble être sur un autre scénario de rechange pas encore dévoilé. « Bien entendu, la réalisation de ces objectifs requiert plusieurs étapes nécessitant de la patience, de la compréhension et le rejet de toute forme de violence. Ainsi, l’étape principale étant concrétisée, elle sera, certainement, suivie par d’autres jusqu’à la réalisation de tous les objectifs escomptés, et ce, sans perturber le fonctionnement des institutions de l’État, qui devraient être préservées pour permettre la gestion des affaires de l’État et les intérêts de nos concitoyens », a bien précisé le Général Gaïd Salah.

S’agissant justement des étapes à venir, le chef d’état major, tout en soulignant le respect, par le haut commandement de l’Armée, des dispositions constitutionnelles, lance cette phrase révélatrice d’un plan B en gestation, voire arrêté, : « je voudrais réitérer que toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, de façon à servir l’intérêt suprême de la patrie, sans égard à l’intérêt des individus et que nous n’avons aucune autre ambition que celle de protéger la patrie, faire régner la sécurité et la stabilité et préserver l’image de marque du pays, comme l’auraient voulu nos vaillants martyrs ».

Notons que     le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire s’est exprimé depuis le secteur opérationnel  Nord-est In-Amenas, après avoir supervisé l’exécution d’un exercice démonstratif avec munitions réelles « Enadjm Essati’a 2019 ».

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :