Le plus grand producteur de richesses et d’emplois du pays, Issad Rebrab, mis sous mandat de dépôt

Issad Rebrab a été placé dans la nuit de lundi à mardi sous mandat de dépôt par le procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed à Alger, a-t-on appris de plusieurs sources proches du groupe Cevital.

Le patron de Cevital est poursuivi pour « fausse déclaration relative aux transferts illicites de capitaux et vers l’étranger, surfacturation d’équipements importés et importation de matériels d’occasion alors qu’il avait bénéficié d’avantages douaniers, fiscaux et bancaires ».

La nouvelle est tombée comme un véritable coup de massue sur une large partie de la société Algérienne tant le groupe industriel Cevital reste, de loin,  le plus grand producteur privé de richesses et d’emplois dans le pays.

Issad Rebrab, capitaine de l’industrie Algérienne par excellence, importateur d’une technologie de pointe et porteur de plusieurs projets industriels structurants, n’est pas à sa première déboire avec le régime en place. Depuis des années, il fait face à une montagne d’obstacles pour casser sa dynamique d’expansion et une campagne de dénigrement, de désinformation et de diffamation sans précédent, menée par certains relais médiatiques à la solde du régime maffieux. Cette fois-ci, une aile du régime qui s’enfonce dans une guerre des clans ouverte a, apparemment, décidé de le passer à la moulinette.

Aussitôt l’information de sa présentation devant le procureur de la république connue, les réactions étaient presque unanimes sur les réseaux sociaux : l’homme est en face d’une justice de nuit. Son sort dépend de l’humeur de ceux au bout du fil.

La décision de sa mise en mandat de dépôt va certainement soulever une vague d’indignation populaire. Déjà que le blocage administratif de ses projets avait suscité en décembre dernier la sortie de plus d’un million de personne dans la seule ville de Béjaïa. Des sorties similaires et dans plusieurs villes du pays sont attendues.

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :