MOBILISATION POUR LE CHANGEMENT  : des milliers de manifestants bloqués à l’entrée d’Alger par des gendarmes

Incompréhensible ! Les tenants du pouvoir veulent-ils étouffer la mobilisation qui a poussé le président Bouteflika à la porte ? Après six vendredi de manifestations pacifiques, les forces de la gendarmerie sembles être instruites d’entraver l’arrivée de manifestants venant de l’Est du pays à la capitale.

Des milliers d’automobilistes et de bus transportant des citoyens voulant manifester à Alger sont bloqués, depuis le début de la matinée, à Dar El Beida, entrée est d’Alger. « Je suis bloqué à Dar El Beida depuis deux heures », témoignent un automobiliste qui se trouvait dans les embouteillages.

Selon toujours des sources sur place, les gendarmes font, en ce moment même, usage de gaz lacrymogène et de canaux à eau pour empêcher les manifestants de passer sur Alger.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :