POUR SON OPPOSITION FRONTALE AU SYSTÈME ET AU DRS : Le RCD subit une campagne sournoise sur Facebook

Par ses positions tranchées en faveur d’une transition assurée par le peuple, le RCD dérange, au plus haut point certains cercles du pouvoir. Pour tenter de faire payer à ce parti progressiste son courage de dire, sa force d’agir et son engagement ferme et sans équivoque à coté du peuple, une campagne sournoise et sans merci est engagée par les relais du système maffieux dans le but de créer une confusion sur une prétendue participation d’un représentant du RCD à la réunion tenue au domicile du Général Toufik.

Le RCD qui s’est engagé bien avant le 22 février passé dans une opposition frontale avec le DRS ne peut, en aucun cas, aller à une réunion préparée et organisée par le patron de cette structure, assurent ses différents responsables. Tous les communiqués du RCD, consultables sur le site officiel du parti et les pages facebook de ses responsables, prouvent que le rejet total et radical de la police politique et l’opposition du parti à la structure malfaisante du Général Toufik, est une ligne constante , nette et précise dans la démarche politique du parti.

Les pages malintentionnées, souvent animées par des relais affidés au DRS et au pouvoir finissant, ont construit leur attaque malsaine contre le RCD sur une intervention médiatique de l’universitaire Abdelali Rezagui dans une émission diffusée par une chaine arabophone russe. Or le visionnage de cette intervention ( jointe à cet article ) révèle que ledit universitaire parlait des quatre partis de l’alliance présidentielle ( FLN, RND, MPA et TAJ ) mais jamais du RCD.

Toutefois, le post Facebook manipulateur  le plus partagé est celui du journaliste d’El Bilad, Youcef Ibrahim Zaghba, qui cite des sources médiatiques fictives. Il poste, dans l’objectif avéré de nuire au RCD , un message où le président du RCD est nommément cité.

 

Youcef Ibrahim Zaghba, le journaleux d’El bilad, laisse son post tel quel le temps qu’il soit suffisemment partagé et faire le buzz. Puis , il change le nom de Mohcine Belabbas par Ahmed Ouyahia.

 

Au delà de ces plumitifs à la solde du plus offrant, qui se cache derrière cette campagne à l’encontre d’un parti qui s’est engagé corps et âme avec le mouvement populaire ? Pourquoi cette campagne est – elle déclenchée au moment où le RCD a exigé que la transition doit être assurée par le peuple Algérien à travers ses représentants et non par les hommes du pouvoir en fin de cycle ? Que dérange au juste le RCD avec ses positions tranchées en faveur d’une nouvelle république débarrassée des apparatchiks du système mafieux et basée sur la primauté du civil sur le militaire ? Il n’est pas nécessaire d’être un diplômé de l’ENA ni de Sciences Po pour détecter les sources de cette campagne sournoise.

Arezki Lounis

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :