SQUAT DE LOGEMENTS SOCIAUX : Un député du FLN soupçonné d’être l’instigateur

Plusieurs logements sociaux ont fait, au début de cette semaine, l’objet d’un squat de la part de groupes de citoyens dans les wilayas de Tizi Ouzou et de Boumerdes. Les services de sécurité ont fini par déloger les indus squatters qui ont, entre temps, occasionné des dégâts matériels auxdits logements. Un premier bilan fait état de dégradation de tuyauteries, de chauffe-bains et robinets volés et de portes et fenêtres cassées.

Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour identifier les parties qui étaient à l’origine de cet acte illégal et incivile. Certains indus occupants ont pointé du doigt un parlementaire d’un parti de l’alliance. Un citoyen a, dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, nommément cité Said Lakhdari, député de Tizi Ouzou et chef du groupe parlementaire FLN, comme principal instigateur de ce forfait qui tend à créer une zizanie dans la société Algérienne engagée, dans sa totalité, dans le mouvement populaire pour le changement du système.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :