SUITE A LA CAMPAGNE SOURNOISE DIRIGÉE CONTRE LUI : LE RCD s’attaque frontalement aux clans du pouvoir

La campagne de de désinformation menée de main experte par les tenants du pouvoir actuel contre le RCD n’a pas tardé à faire réagir ce parti progressiste. Et c’est Yacine Aissiouane, secrétaire national à la communication qui apporte la réponse virulente à la mesure de l’attaque subie.

« Une allégation mensongère donnant le RCD, en lieu et place du RND, partie prenante de la réunion qui a regroupé les membres de l’un des clans du système est diffusée depuis hier sur Facebook par les nouveaux maîtres du moment. Par cette manipulation éhontée, le clan dominant actuellement dans le système tente de porter atteinte au RCD qui a su donner une vision d’avenir de l’Algérie nouvelle en traduisant en projet les revendications légitimes de notre peuple », écrit Yacine Aissiouane dans un communiqué enflammé.

« Nous nous réjouissons de la chute du clan Bouteflika-Toufik dont nous avons été la première cible et que nous avons combattu depuis des années. C’est une victoire d’étape de notre peuple qui s’est mobilisé comme un seul homme pour imprimer une nouvelle page à notre pays », souligne le responsable du RCD qui assure que, pour le RCD, « la solution à l’impasse actuelle est en-dehors et contre le système avec ses différents clans  »

Plus incisif encore, Yacine Aissiouane affirme que « le véritable changement du système ne saurait s’accomplir sans le départ de tous les clans qui ont ruiné la nation et annihilé les espoirs du peuple algérien. Ceux qui s’empressent aujourd’hui à s’aligner derrière les bottes du général Gaid Salah ne sont que les fossoyeurs de l’Algérie démocratique de demain « .

Revenant à cette campagne sournoise qui vise le RCD, le secrétaire nationale à la communication tire à boulets rouges. « Vos mensonges et calomnies n’atteindront en rien le RCD et ne pourront altérer sa détermination à mener les combat pour un changement radical du système. La délinquance se traite devant les tribunaux, préparez-vous à répondre de vos actes « , dit en substance Yacine Aissiouane qui conclut par cette sentence : « Ni le clan Bouteflika-Toufik, ni le clan Gaid-Bensalah. Le peuple est souverain « .

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :