Un immeuble s’effondre à Alger et Zoukh chassé du lieu du drame

Les plafonds d’un immeuble de 4 étages se sont effondrés ce lundi matin en basse Casbah. Les équipes de secours sont sur les lieux pour dégager les décombres et faire sortir d’éventuelles victimes. Les parois extérieures de l’immeuble sont restées intactes , ce qui rend les opérations de secours difficiles. La radio parle déjà de deux personnes décédées. D’autres sources avance une famille entière sous les décombres sans en préciser le nombre.

Le wali Zoukh, venu s’enquérir de la situation a été chassé par les riverains. A peine arrivé sur les lieux, des dizaines de citoyens, présents les lieux, l’ont matraqué des slogans habituels : « Klitou leblad ya essarraqine ! ( Vous avez bouffé le pays, voleurs ! ) » et « Dégage ! ».

Les services de sécurité ont eu tout le mal pour exfiltrer le commis de l’État que la vox populi accuse de trainer plusieurs casseroles dans l’immobilier Algérois.

L’ immeuble qui s’est effondré, ce lundi matin, est sis à la rue Tamglit (ex Rue Boutin à la basse Casbah) .

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :