ALGER : Les étudiants ont imposé leur itinéraire face au dispositif policier

Les étudiants d’Alger ont manifesté, lors d’un 12e mardi consécutif,  contre le régime en place et ses manoeuvres tendant à son maintien. Ils ont imposé leur itinéraire et leur rythme à l’impressionnant dispositif sécuritaire.

Toutes les barrières policières ont sauté devant la grande marche des étudiants. ces derniers ont pu franchir le barrage bleu dressé au niveau de la rue Asselah Hocine et tenir deux sit in : l’un devant le tribunal de Sidi Mhamed et le second aux portes du siège du parlement.

Les escaliers de la Grande poste, haut lieu symbolique du mouvement populaire, ont été investis après plusieurs bousculades avec les forces de l’ordre qui ont fini par céder devant la détermination des étudiants.

Toutes les villes universitaires du pays ont connu la même ferveur et la même volonté d’exprimer haut et fort le désir d’un changement radical du système, le rejet des élections et le refus d’une justice revancharde.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :