BOUIRA : une « marche républicaine » pour une transition démocratique

Les avocats, les étudiants, les enseignants, les employés de différents organismes, sociétés et directions de la wilaya de Bouira ont organisé, aujourd’hui, une « marche républicaine » au niveau de la ville de Bouira.

Rassemblés devant le siège de la cour de justice, les travailleurs ont suivi l’itinéraire qui les a menés jusque devant la maison de la culture où il y a eu une prise de parole.

Les citoyens des différents corps professionnels et métiers qui ont participé à cette importante marche l’ont dénommée ainsi « marche républicaine » car, selon un avocat, « nous voulons une république démocratique et sociale et non une caserne » slogan qui a été scandé tout le long du trajet.

Les marcheurs ont exigé d’aller vers « une transition démocratique sans les symboles du régime » et ont scandé plusieurs slogans de la révolution populaire : « libérez l’Algérie », « Gaid-Salah dégage », « barakat nnidam l3isabat » (stop au régime de la mafia)…

L’Algérie, ils la veulent « algérienne qui accepte tous ses fils » selon des affiches arborées par des citoyens « hommes et femmes pour construire le pays » (argaz tamettut, ad nebnu tamurt). Les marcheurs ont également rejeté le régime avec leurs cris « système lcocaïne wa yqulu wataniyin » (système de la cocaïne et ils se disent nationalistes.)

Slimane Chabane

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :