- Advertisement -

Boumerdès : Les étudiants ne décollèrent pas

Les étudiants ne comptent pas baisser les bras. Ils ont marché, ce mardi, à Boumerdès pour réclamer le départ des résidus de système en place. Ils ont arpenté les rues de l’ex-rocher noir et scandé de slogans hostiles au régime.

Les jeunes universitaires ont réclamé le départ de gouvernement Bédoui qualifié de « traitre » et ainsi que  Bensalah, deux personnalités politiques et publiques vues comme symboles vivants des fraudes électorales.  Les manifestants ont réclamé, également, la primauté du politique sur le militaire, en appelant Gaid Salah à se retirer de la politique et de cesser ses manœuvres pour contrecarrer la révolution citoyenne.

« Nous allons marcher toujours. Les tenants du pouvoir ont calculé tout, ils croient que nous n’allons pas manifester en ce mois de carême. Ils se sont trompés, le peuple ne s’arrêtera pas et continuera de manifester jusqu’au départ de système », lance un étudiant.

Les manifestants ont observé un sit-in devant le siège de la Cour de justice, haut lieu de contestation populaire, pour réclamer l’indépendance de la justice. « Nous avons réclamé le départ des symboles de système et non l’instrumentalisation de la justice pour régler des comptes », lancent-ils.

Zitouni Youcef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: