Dialogue national prôné par Gaid Salah : Ali Benflis et Abdelmadjid Menasra sont d’accord

Des bruits de veste commencent à parvenir de certains partis politiques très proches du pouvoir que de l’opposition où ils émargent avec pudeur en temps clairs. Le président de Talaie El Hurriyet et ex-chef du gouvernement, Ali Benflis, a exprimé, ce jeudi 02 mai, son adhésion à l’option du dialogue défendu hier par le chef d’état major depuis Constantine. De son coté, Abdelmadjid Menasra s’aligne sur l’option du même dialogue national en enrobant son aval par une batterie de mesures qu’ils propose comme fiche de route de sortie de crise.

« Le dialogue constitue l’essence de toute action politique responsable et constructive. Il est, aussi et surtout, l’instrument devant être toujours privilégié dans le règlement des crises. Face à la crise exceptionnellement grave que connait notre pays, cette conviction est partagée par tous et nul ne doute de sa nécessité impérieuse et urgente », a plaidé Ali Benflis dans un communiqué. « En conséquence, tout l’enjeu du moment est de permettre au dialogue de s’enclencher en réunissant les conditions les plus favorables à son bon déroulement et à son succès », ajoute encore l’ancien chef de gouvernement sous Bouteflika.

De son coté Abdelmadjid Menasra propose la nécessite d’ouvrir un dialogue politique national et libérer le mouvement populaire de la dynamique d’augmentation du seuil des revendications, autrement dit refuser d’aller jusqu’à la reclamation du départ de Gaid Salah. Menasra propose aussi la mise en place d’une commission indépendante d’organisation des élections et d’aller vite vers des présidentielles. Dans sa fiche de route, il appelle aussi à la poursuite de la campagne anti-corruption initiée par Gaid Salah. A bien lire les propostions de Menasra, la fiche de route proposée est une copie conforme de l’initiative du chef d’état major de l’ANP. Seul ajout : Menasra demande la demande de remplacer Bensalah et Bedoui, une concession que Gaïd Salah serait prêt à concéder tant que le système est préservé.

Arezki Lounis

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :