Ennahar TV accuse le général Benhadid de crimes contre l’humanité et réclame sa tête

Grave dérapage médiatique de la chaine privée Ennahar. Un de ses présentateurs demandent carrément la liquidation du général Benhadid à la manière des cowboys Américains. L’ancien chef de la 3e région militaire est accusé en direct de crimes contre l’humanité.

« Si tu veux libérer le pays, mets dans ton pistolet dix balles : Une pour l’ennemi et neuf pour les traitres. Parce que sans les traitres de l’intérieur, l’ennemi extérieur n’aurait jamais osé. Non Mon général Hocine Benhadid. Qui êtes-vous pour donner aux algériens des leçons sur la notion du coup d’Etat ? », dit froidement le présentateur d’Ennahar qui charge le général détenu à la prison d’El Harrach de plusieurs accusations graves qui portent atteinte à l’institution militaire elle même.

Le présentateur accuse franchement et sans détours le général Benhadid d’avoir participé au coup d’Etat de 1992, d’avoir les mains ensanglantés de sang d’Algériens et d’avoir bombardé et mis à terre les maisons de civils innocents à Bechar. L’ancien commandant de la 3e région militaire est accusé ouvertement par Ennahar d’avoir poussé des milliers de personnes à un déplacement forcé et des centaines aux centres d’internement.

Poussant le bouchon plus loin, le journaliste d’Ennahar lui dénit même le mérite d’arborer le grade de général. Il le traite de parrain de la mafia et bien d’autres choses.

Les accusations portées par Ennahar TV sur un des généraux de l’ANP s’inscrivent dans leur majorité dans le registre des crimes contre l’humanité, commis au nom de l’institution militaire. Le parquet militaire doit se saisir de l’affaire et ouvrir une instruction judiciaire pour clarifier le dossier Benhadid et surtout entendre le journaliste d’Ennahar qui aurait commis un sérieux dérapage médiatique s’il venait de manquer de preuve irréfutable sur ce qu’il avance.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :