Hamoud Boualem irrite des gens du sud Algérien

le spot publicitaire du limonadier national Hamoud Boualem vantant son produit phare Selecto serait très mal apprécié par les gens du Sud. Un groupe d’habitants du Sud Algérien vient de demander au patron de la marque mythique de retirer ledit spot qui serait, selon eux, porteur de  poncifs et clichés sur la région, de type néocolonial.

voici ci-joint la lettre adressée par les gens du Sud au PDG de Hamoud Boualem

Monsieur le PDG de Hamoud Boualem,

Le dernier spot publicitaire destiné à vanter votre célèbre boisson Sélecto a provoqué, auprès de nombreux habitants du Sud algérien, un profond malaise, qui va au-delà de la beauté des images de la région et des couleurs se voulant chatoyantes, mais qui apparaissent, au final, comme criardes et faussement folkloriques.

Bien que l’entreprise de publicité audiovisuelle à laquelle vous avez confié la réalisation de ce spot soit apparemment algérienne, elle n’a pas échappé à tous les poncifs et clichés sur la région, de type néocolonial, généralement destinés à plaire, plus à une clientèle occidentale ou occidentalisée, qu’à un public national. C’est tout à fait le style de publicité prisée par les boîtes de communication étrangères, qui utilisent les habitants du Sud ou des régions jugées « exotiques », non pas comme acteurs, mais juste comme des figurants composant un décor.

En effet, le rôle principal est donné au chanteur Algerino, venu en visiteur, qui se comporte en maître absolu (le ton de l’ordre qu’il donne – « Roh djibha » – est insupportable), avec des habitants sudistes qui ne sont là que pour le servir et servir ses invités. Il n’y manque même pas les femmes soumises, qui passent comme des ombres, les yeux baissés, telles des esclaves devant leurs maîtres, pour venir déposer les plateaux contenant la boisson en question. Comme a dit un habitant de la région, il ne manquait plus que les danseuses pour agrémenter le séjour d’Algerino….

M. Mohamed Réda Hammoud, ce spot publicitaire, dont on dit qu’il a été tourné à Oued Souf, nuit gravement à la dignité de tous les habitants des régions du Sud, souvent marginalisées, regardées avec condescendance, comme dans votre publicité et, en fin de compte, il n’honore pas la marque Hamoud Boualem auprès de vos compatriotes. Je suis persuadée que les premiers propriétaires de votre entreprise n’auraient jamais cautionné un tel contenu publicitaire pour promouvoir la marque, car il ne correspond pas à leur grand passé nationaliste et leur vision anti-colonialiste de l’Algérie, toute l’Algérie.

En conséquence, un très grand nombre de vos compatriotes, notamment les habitants du Sahara, qu’ils soient du Souf, Touareg, M’zabis, de Laghouat, de Bechar, d’Ouargla ou de tout autre localité du Sud, nous vous adressons une pétition pour vous prier de bien vouloir retirer cette publicité, non seulement dégradante pour notre image, mais qui ne grandit pas votre marque à nos yeux.

En espérant que vous tiendrez compte de notre sensibilité en accédant à notre demande, nous vous adressons nos salutations cordiales.

Un groupe d’habitants du Sud algérien

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :