Il s’attaque à l’opposition pour défendre Gaïd Salah : Ali Benouari se met en garde-à-vous  

L’ancien ministre du trésor dans le gouvernement de Sid Ahmed Ghozali, Ali Benouari, se met en garde-à-vous. Il s’attaque violemment à l’opposition pour plaire au chef d’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

Dans un texte posté, aujourd’hui, sur sa page Facebook, le candidat à la candidature à la présidentielle de 2014 qui n’a pas réussi à récolter les signatures d’électeurs, reproche à l’opposition d’avoir critiqué les positions du premier militaire du pays.

« Cette prétendue opposition fait dans les deux poids deux mesures et critique le chef d’état-major qui a pu éloigner notre peuple de grandes crises qui auraient pu entrainer le pays dans un tunnel très sombre. L’homme a réagi positivement et avec sagesse aux revendications populaires », estime-t-il.

Ali Benouari qui a tenté de s’incruster dans les rangs de l’opposition depuis 2014, avant de se retrouver au sein du mouvement Mouwatana en 2018, trouve des circonstances atténuantes au chef d’Etat-major de l’ANP.

« Certes, il (Ahmed Gaïd Salah ndlr) a servi le régime Bouteflika, mais où est le problème ? Est-il possible de réaliser ce qu’il vient de faire en si peu de temps ? Il est entrain de réaliser une opération d’assainissement qui sera bénéfique pour la transition », souligne-t-il.

Continuant de tresser des lauriers au vice-ministre de la Défense nationale, Ali Benouari reproche aussi à l’opposition, « l’absence de projet » et « d’avoir monté sur la vague du mouvement ». Rappelant, comme s’il veut attirer l’attention du chef d’état-major que son parti n’est pas encore autorisé à tenir son congrès constitutif, Ali Benouari se prononce en faveur des élections.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :