La fiche de route de Gaïd Salah bénéficie du soutien diplomatique de la France

Fidèle à sa politique étrangère qui consiste à toujours prêter main forte au régime Algérien, la France a décidé de soutenir politiquement la feuille de route du nouveau maitre d’Alger, le général Ahmed Gaïd Salah. Son ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a donné au nom de l’ancienne puissance coloniale son quitus diplomatique pour l’organisation des élections du 04 juillet, rejetées massivement par le peuple Algérien., ses élus locaux et ses juges.

« Nous souhaitons que le processus électoral se déroule dans de bonnes conditions, avec toute la transparence et la sérénité nécessaires. Vous avez raison, il s’agit d’un moment essentiel pour l’histoire de l’Algérie, ce pays devant trouver l’impulsion nécessaire pour faire face aux défis qui se trouvent devant lui et pour répondre aux aspirations profondes de son peuple et de l’ensemble des Algériens », a déclaré le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian en réponse à une question mardi d’un député sur la situation politique en Algérie. 

Le chef de la diplomatie française révèle que la France « est évidemment très attentive au déroulement de cette échéance majeure ».

Cette ingérence flagrante de l’ancienne puissance coloniale dans les affaires intérieures de l’Algérie, dictée par son souci de préserver intacts ses intérêts économiques dans le pays, ne manquera pas de soulever un tollé général dans la rue et les réseaux sociaux Algériens.

Arezki Lounis

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :