LE POUVOIR REPRESSIF ANNONCE LA COULEUR : « Mettre hors état de nuire les opposants à la présidentielle »

Les velléités du régime  se précisent . Sonné et mis à mal par une contestation populaire qui ne faiblit pas, le régime mis sous le képi du général Gaïd Salah se résout à opérer un coup de force spectaculaire pour faire passer la présidentielle. Le journal gouvernemental El Moudjahid parle aujourd’hui de la décision du pouvoir de  « mettre hors d’état de nuire tous ceux et toutes celles qui entravent l’aboutissement du processus légal ».

Le très inquiétant éditorial d’El Moudjahid sonne comme un signal d’un début de battue . « À l’heure actuelle, figure aussi, dans l’agenda du gouvernement, un certain nombre de dossiers susceptibles de moraliser la vie politique. C’est le cas pour la poursuite de la lutte contre la corruption et la dilapidation de deniers publics ou encore la quête de mettre hors d’état de nuire tous ceux et toutes celles qui entravent l’aboutissement du processus légal, passant nécessairement par la tenue d’une présidentielle », souligne le journal gouvernemental. Les mots ne souffrent aucune ambiguïté et ne s’embarrasse d’aucune réserve. Le message se veut clair, net et précis quand à la volonté du pouvoir de briser cette opposition qui ne veut pas baisser les bras.

Arezki Lounis

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :