Les animateurs d’avril 80 exigent des poursuites contre ceux qui ont troublé la conférence de Mouloud Lounaouci

Les principaux animateurs du mouvement 80 ont signé une pétition dénonçant la violence qui a émaillé la conférence que donnaient Docteur Mouloud Lounaouci et Arezki Kecili, le 07 mai dernier, à l’auditorium de l’université Mouloud Mameri à Tizi Ouzou. Ils exigent du rectorat une condamnation franche et des poursuites judiciaire contre les fauteurs de troubles. Voici le texte de la pétition, joint dans son intégralité : 

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :