Mobilisation anti-système intacte : Les étudiants ont réussi l’assaut du Palais du Gouvernement

Fidèles à leur engagement d’occuper le terrain jusqu’au départ du système, les étudiants ont marqué leur 13e mardi de contestation par une mobilisation sans précédent et une combativité sans égale.

Devant le bouclage de la grande poste par un impressionnant dispositif sécuritaire, les étudiants ont opté pour une marche vers le palais du gouvernement. Les cordons de sécurité installés le long du parcours n’ont pas résisté à la marche ferme et décidée des étudiants qui sont parvenus, pour la première fois, à atteindre le parvis du siège du gouvernement. Sur les lieux, la masse estudiantine a scandé des slogans hostile au gouvernement Bedoui et au système avant de revenir à la grande poste pour tenir un rassemblement.

Le long de l’ascension du boulevard Docteur Saadane vers le palais du gouvernement, la police a procédé à l’arrestation de plusieurs étudiants. Elle a aussi fait usage de bombes lacrymogènes pour dissuader, sans y parvenir, les manifestants d’aller jusqu’au bout de leur marche. Certains étudiants indisposés par ces gaz lacrymogènes ont été secouru par leur camarades sur place.

Les autres wilayas du pays ont connu aussi des mobilisations d’étudiants similaires. Les étudiants de tout le pays ont opposé, à travers les slogans et banderoles, un niet catégorique au contenu du discours prononcé hier par le chef d’état major, Ahmed Gaïd Salah.

Arezki Lounis

%d blogueurs aiment cette page :