Ouyahia, Sellal, Benyounes, Zoukh et autres en confrontation avec Ali Haddad au tribunal

Deux anciens premiers ministres, deux anciens ministres et plusieurs hauts responsables sont arrivés, ce jeudi 16 mai, au tribunal de Sidi M’hamed pour être entendus sur l’affaire liée au dossier d’Ali Haddad, patron de l’ETRHB.

Les deux anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia, Abdelamalek Sellal, les anciens ministre Amara Benyounes et Karim Djoudi, l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh sont actuellement devant les magistrats en raison de leur proximité avec Ali Haddad, lui aussi ramené de la prison d’El Harrach où il est mis en détention provisoire depuis quelques semaines.

Une soixantaine de personnes dont deux anciens premiers ministres, neuf ministres, dont Amar Tou et Abdelghani Zaâlane, deux anciens walis et autres responsables sont convoqués par la justice, suite à leur citation par le patron de l’ETRHB lors de l’enquête sur les ramifications dont il bénéficiait au sein des sphères de décision politique. Ils sont soupçonnés de dilapidation des deniers publics et octroi des avantages illégaux.

Tous le monde a quitté le tribunal, chacun dans sa voiture, après avoir été entendus. A l’exception d’Ali Haddad qui doit regagner sa cellule d’El Harrach

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :