Une émission de Numidia TV, qualifiée de « honte audiovisuelle »

Une émission  » Caméra Cachée « , diffusée durant ce mois de ramadhan sur Numidia TV, fait polémique dans la société. Elle prend les contours d’un scandale chez les militantes des droits des femmes. Le collectif de vigilance contre les campagnes haineuses envers les femmes Algériennes a même lancé une pétition en ligne contre cette émission qualifiée de « honte audiovisuelle».

« [ L’émission ] met en scène des jeunes filles, visiblement mineures, qui se font piéger par un automobiliste les invitant, par une ruse digne du kidnappeur, à monter dans son véhicule. Ces jeunes filles et femmes sont alors les victimes d’un véritable guet-apens filmé puisque leurs parents, visiblement complices et soupçonneux, sont assis à l’arrière du véhicule et manquent de frapper ces filles et femmes à cause du piège tendu », informe le collectif dans son texte-alerte.

« Cette émission, son concept, son contenu sont une honte audiovisuelle. Ce genre d’émissions incitant à la division et à la haine sont hélas, devenus les matières premières de la quasi-totalité des programmes des chaines privées », dénoncent les lanceurs de la pétition qui avertissent que « Les programmateurs, les concepteurs et les animateurs de ces productions seront civilement et pénalement responsables de tout acte futur d’agression ou de violence contre les femmes s’inspirant du même procédé décrit et exécuté dans cette pseudo caméra cachée ».

« Nous dénonçons avec force cette énième atteinte à l’image des femmes algériennes, qui subissent déjà un dénigrement flagrant dans la sphère publique. A travers cette émission qui fait l’apologie des prétendues mœurs légères des Algériennes, Numidia TV appuie la déresponsabilisation des hommes qui harcèlent, piègent et manipulent les femmes, notamment mineures, et fournit un argument injuste pour justifier la répression et la violence contre la moitié de la population, qui se trouve déjà légalement discriminée », ajoutent encore les rédacteurs du texte.

Le collectif de vigilance accuse l’animateur de cette émission, Islem Aris, d’instrumentaliser la peur du père,tout en dédouanant  l’acte du manipulateur (qui peut être même assimilé à un détournement de mineur), et le place en tant que ‹ protecteur ›.

Pour les lanceurs de cette pétition, « cette émission diffusée durant le mois sacré du ramadan, amène avec elle la dissension au sein des familles algériennes, la suspicion des parents envers leurs filles, et renforce la haine envers les femmes ».

« Nous exigeons les excuses publiques de Numédia TV ainsi que de l’équipe de cette dite émission. Nous exigeons que l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV) exerce sa fonction de protection des citoyens et agisse en tant qu’autorité sur les dépassements de cette émission », conclut le collectif de vigilance contre les campagnes haineuses envers les femmes Algériennes.

Nadia Mehir

Pour signer cette pétition cliquer ici : PETITION

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :