Faute d’autorisation: la rencontre de l’alternative démocratique se tiendra au siège du RCD

Le pouvoir s’oppose toujours à toute initiative qui lui échappe. Après avoir tenté de saborder la conférence nationale de la société civile qui n’a reçu l’autorisation que très tardivement, il vient de rééditer la même pratique, en refusant d’autoriser la rencontre de concertation et du dialogue des forces de l’alternative démocratique.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le FFS précise que les organisateurs n’ont pas obtenu «  l’autorisation des services de la wilaya d’Alger pour la tenue de la rencontre de concertation et de dialogue initiée par les signataires de l’appel aux forces de l’alternative démocratique et prévue  initialement au centre touristique Azur Plage ».

Face à cette situation, les organisateurs ont décidé de maintenir la rencontre. Ils ont alors opté pour le siège du RCD. « Cette réunion se tiendra demain 26 juin 2019 au siège du RCD situé au 40, rue Mohamed Chabane, El Biar à partir de 9h30 », précise-t-on dans le même communiqué.

Pour rappel, les forces de l’alternative démocratique ont rendu public, il y a quelques jours, un appel signé par, en plus du RCD et du FFS, par Me Benissad Noureddine, pour la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme. (LADDH), le MDS, le PLD, le PST, le PT et l’UCP.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :