Interpellé mercredi dernier : Ali Ghediri placé sous mandat de dépôt  

Le général à la retraite Ali Ghediri a été écroué, jeudi soir, pour plusieurs chefs d’inculpation, dont la très classique et vague accusation d’« atteinte à la moral de l’armée ». Le candidat à la candidature à la présidentielle du 18 avril dernier qui a été annulée, est aussi poursuivi pour « atteinte à l’économie nationale ».

« Après avoir été entendu (jeudi) par le juge d’instruction (…), Ali   Ghediri a été écroué à la prison d’El Harrach », déclare son chargé de communication, Nabil Maizi, cité par l’agence AFP.

Selon lui, « Ali Ghediri est accusé de participation à la remise à des agents étrangers   d’informations portant atteinte à l’économie nationale. Et de participation en temps de paix à un projet visant à porter atteinte au moral de l’armée afin de nuire à la Défense nationale ».

Ali Ghediri, rappelons-le, a été interpellé, mercredi dernier, chez lui par des agent en civil qui l’ont entendu pendant plusieurs heures, avant d’être présenté, jeudi, devant le tribunal de Dar El Beida.

Massinissa Ikhlef

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :