La télévision publique dérape et conteste le passé révolutionnaire de Lakhdar Bouragaa

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sur ordre des nouveaux maitres d’Alger, la télévision publique dérape. Pour la bonne cause du pouvoir illégitime, elle falsifie l’histoire d’un des derniers héros de la révolution Algérienne, Lakhdar Bouregaa en l’occurrence, et le présente comme un soldat de l’armée française.

« [ Lakhdar Bouregaa ]avait combattu au sein de l’armée française entre 1954 et 1956 dans la région des Alpes avant de revenir en vacances pour rejoindre ensuite le maquis », avance la télévision publique.

« Il a adopté le nom de Sidi Lakhdar du nom de Rabah Mokrani, le vrai commandant de la wilaya 4 tombé en martyr pendant la révolution », selon les élucubrations de l’ENTV, connue des Algériens  comme machine de propagande du régime.

« Il est connu pour son militantisme au sein de certains partis dont les positions sont troubles et versatiles notamment sur les questions engageant l’avenir du pays. Il fait partie de ceux qui ont acquis des biens matériels en fonctions de leurs positions », accuse le média public relayé de suite par la kyrielle des chaines soumise aux à la nouvelle – ancienne  direction politico-militaire du pays.

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :