Le siège du RCD encerclé par les forces de l’ordre

En ce 18e vendredi de la révolution citoyenne, le siège du RCD, sis à rue Didouche Mourad est encerclé par les forces de l’ordre. Plusieurs militants sont confinés à l’intérieur. Le pouvoir militaire qui dirige le pays semble décider à faire taire l’une des voix les plus sûres de la révolution Algérienne.

Sur les balcons du siège, des drapeaux nationaux et Amazighs sont levés pour contrecarrer l’ordre illégal donné par le chef militaire qui s’est emparé du pouvoir politique. Les militants dont le président du parti, Mohcine Belabbas et des députés sont décidés à passer le cordon de sécurité à l’heure de pointe de la marche.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

La députée Fetta Sadat s’est drapée de l’emblème amazigh et s’est mise au milieu de la chaussée, bravant les policiers pour dire que rien n’arrêtera la volonté de changement.

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :