L’encadrement national du RCD à Bouira et Chabet El Ameur pour expliquer la fiche de route du RCD

Muh Arezki Hamdous à Bouira « nous sommes automatiquement dans une phase de transition »

Le député et membre du conseil national du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), Muh Arezki Hamdous, a animé la veillée d’hier, une conférence-débat au niveau de la ville de Bouira. Invité par les femmes progressistes de la région, le conférencier a abordé l’actualité politique.

Après l’annonce, dans la même journée, par le conseil constitutionnel (resté sans président) de l’annulation des présidentielles prévues le 04 juillet prochain, Muh Arezki Hamdous a déclaré que « le pays est automatiquement dans une phase de transition. » Une transition tant souhaitée et réclamée par le peuple algérien et à laquelle « notre Parti (le RCD NDLR) a préparé une feuille de route pour une transition démocratique de rupture » dont le conférencier détaillera et les organes et les délais.

L’image contient peut-être : 5 personnes, dont Moh Arezki Hamdous, personnes souriantes, personnes assises

Partis pour revendiquer l’annulation du 5éme mandat, les Algériens sont passés à la vitesse supérieure et ont évolué vers le rejet de tout le système. « Entretemps, le président du RCD, Mohcine Belabbas, a tenu une conférence de presse le 27 mars et a présenté la feuille de route de notre Rassemblement pour une transition de rupture » rappellera le conférencier.

Le soulèvement populaire qui a éclaté le 22 février au niveau national, le député progressiste le renvoie à, entre autres, « une humiliation de trop, une arrogance du système qui a voulu présenter un cadre aux élections. »

Après 04 mois de mobilisation intacte, le peuple algérien dont « le niveau est supérieur à celui de ses dirigeants » a su déjouer toutes les manœuvres de division et de diversion. « Le peuple est resté soudé et les manifestations se sont déroulées pacifiquement et sans dérapages » a souligné le responsable du RCD non sans ajouter « les dérapages, les tentatives de division sont venus plutôt des services du régime en usant de régionalisme et en abusant de la religion. »

 

Atmane Mazouz et Nassim Yassa à Chabet El Ameur pour expliquer la feuille de route du RCD

L’image contient peut-être : 1 personne, foule

Le député et membre du conseil national du RCD, Atmane Mazouz et le secrétaire national, Nassim Yassa, ont animé, ce dimanche soir, une conférence-débat autour de la thématique « Actualités politiques, constats et perspectives » à la maison de jeunes de Chabet El Ameur à l’est de Boumerdès.

Atmane Mazouz a estimé que le mouvement populaire qui vient d’entamer son 100ème jour a réussi à jeter les premières bases d’une nouvelle ère pour l’ »Algérie par les acquis arrachés de haute main par le peuple. Il qualifie de « révolution jamais connue dans le monde » ce mouvement populaire qui a réussi à déchoir un président impotent et grabataire qui voulait mourir sur le trône.

L’image contient peut-être : 3 personnes, dont Djamel Belmokhtar et Nassim Yassa, personnes assises et texte

Atmane Mazzouz est revenu longuement justement sur ce mouvement populaire qui a ébahi le monde entier et qui a libéré le pays du joug des bandits qui veulent se régénérer.

Nassim Yassa a préféré intervenir sur le plan de sortie  de crise proposé par le RCD qui milite depuis le début du mouvement populaire sur une transition de rupture avec l’ancien système et ses sbires.

Pour lui, gouverner, tout d’abord c’est prévoir, le RCD a anticipé depuis plusieurs décades les crises successives qui ont ébranlé le pays et de ce fait, il ne cesse d’appeler pour un véritable changement du fond et non de la forme pour arriver à bon port.

Le conseil communal de Chabet El Ameur qui a organisé cette rencontre-débat a promis d’en encourager d’autres à l’avenir.

Slimane Chabane / Zitouni Youcef  

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :