Nouvelle provocation : Gaïd Salah dérangé par la présence du drapeau Amazighe dans les marches

????????????????????????????????????

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, manœuvre à nouveau pour tenter de diviser le mouvement populaire qui reste uni jusque-là. N’ayant pas réussi à imposer sa feuille de route, il s’attaque désormais au drapeau Amazigh qui symbolise, à ses yeux, « une tentative d’infiltration » des marches populaires.

Dans un nouveau discours prononcé, aujourd’hui toujours au niveau de la III région militaire (Bechar), il affirme avoir instruit les services de sécurité pour empêcher ce drapeau dans les manifestations.

« Il convient d’attirer l’attention sur une question sensible concernant les tentatives d’infiltration des marches populaires, au cours desquelles des drapeaux autres que l’emblème national sont brandis par d’infimes minorités. L’Algérie a un seul drapeau pour lequel des millions de martyrs se sont sacrifiés », estime-t-il.

Pour lui, « il s’agit du seul est unique drapeau qui représente la souveraineté, l’indépendance de l’Algérie ainsi que son intégrité territoriale et son unité populaire ». Et d’ajouter : « Il n’y a pas de place à la manipulation des sentiments du peuple algérien. Des ordres et instructions fermes ont été donnés aux forces de sécurité afin de faire respecter strictement les lois en vigueur et de faire face aux individus qui essayent d’attenter à nouveau aux sentiments des Algériens ».

Ce discours a provoqué la colère sur les réseaux sociaux, où les internautes estiment « qu’il y a une réelle volonté de provoquer la division du mouvement populaire qui a toujours exprimé son rejet du régionalisme ». Certains qualifient aussi ce discours « de grave dérapage ».

Massinissa Ikhlef 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :